L’entrepreneuriat des jeunes par l’approche chaîne de valeurs agricoles, une innovation

Lancement officiel de L’unité de transformation de manioc en amidon de la NSCPA

paeij5
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on telegram
Telegram
Share on whatsapp
WhatsApp

Les activités de l’unité de transformation de la Nouvelle Société de Commercialisation et des Produits Agroalimentaires (NSCPA), ont démarré officiellement ce jeudi 20 mai 2021, après la cérémonie d’inauguration présidée par la cheffe du gouvernement Mme Victoire Tomégah-Dogbé.

Organisée par le Projet d’Appui à l’Employabilité et à l’Insertion des Jeunes dans les Secteurs Porteurs (PAEIJ-SP), cette cérémonie d’inauguration est couplée de la rencontre d’échanges du Premier Ministre avec les Directeurs Généraux des Petites et Moyennes Entreprise (PME) / Petites et Moyennes Entreprises (PMI) appuyées par le PAEIJ-SP.

D’une valeur totale de 1 323 623 637 FCFA, l’unité industrielle a une capacité de production de transformation de 50 tonnes de manioc par jour et collabore avec 3 520 producteurs organisés en 480 groupements, 07 agrégateurs et un logisticien pour les services de mécanisation et de transport.

 

« Le gouvernement est conscient des facteurs de risques auxquels les PME émergentes dans les filières promues par le projet doivent faire face dans un contexte de libéralisation du marché, et la concurrence déloyale qui pourrait nuire à leur croissance. Sur la question, l’ensemble du gouvernement, à travers des ministères sectoriels, reste toujours engagé afin que rien ne puisse freiner l’élan que les PME partenaires du PAEIJ-SP, et plus largement les jeunes entrepreneurs à fort potentiel de croissance ont amorcé au prix d’abnégation et de détermination. » a précisé la cheffe du gouvernement.

A termes, l’entreprise veut se positionner comme un leader dans le secteur agroalimentaire. Outre l’activité principale, l’entreprise s’engage dans la préservation de l’environnement en recyclant les déchets biodégrables issus de l’unité de transformation pour la production du champignon.

« Par une démarche contractuelle bien réussie grâce à un marché final disponible, les acteurs des différents maillons des chaînes de valeur promues bénéficient des financements adéquats à des conditions avantageuses auprès des institutions financières partenaires », a affirmé, Kossivi AGBO, Coordonnateur du PAEIJ-SP.

En marge de l’inauguration de l’usine, la cheffe du gouvernement a rencontré les jeunes patrons des PME/PMI. Ces derniers ont saisi l’opportunité pour présenter, au Premier Ministre les différents changements qui se sont opérés au sein des clusters promus par le PAEIJ-SP d’une part et mettre en exergue les difficultés auxquelles ils sont confrontés ainsi que les défis à relever d’autre part.

Mme Victoire Tomégah-Dogbé à de son côté réaffirmer, l’engagement du gouvernement de faire de l’agriculture un secteur porteur, levier de croissance économique et pourvoyeur d’emplois pour les jeunes.

Notons que de 2016-2020, c’est 13 300 000 000 de crédits alloués aux jeunes, 35 000 directs emplois créés par les PME, 634 000 emplois saisonniers créés par les PME, 30 PME accompagnées dans les chaines de valeurs agricoles, 2135 groupements accompagnés dans les chaines de valeurs, 1420 PME jeunes formés et insérés dans les chaines de valeurs et clusters

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *