L’entrepreneuriat des jeunes par l’approche chaîne de valeurs agricoles, une innovation

Plaidoirie du PAEIJ-SP auprès de la COOPEC ILEMA pour un financement rapide au profit des agrégateurs du cluster NSCPA

8
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on telegram
Telegram
Share on whatsapp
WhatsApp

Aujourd’hui, les acteurs de la filière manioc ont une unité de transformation dirigée par la Nouvelle société de commercialisation des produits agroalimentaires (NSCPA). Basée à Atakpamé, inaugurée en mai 2021 et financée à hauteur de 1,3 milliards de francs CFA, elle a une capacité de transformation de 50 tonnes de manioc par jour. Mais l’épineux problème pour atteindre cet objectif reste le manque de financement à temps afin d’approvisionner en quantité et en qualité l’usine.

En manque criard de financement, ces agrégateurs du cluster NSCPA ont introduits leurs demandes de financement auprès de la COOPEC ILEMA pour la collecte de manioc afin d’approvisionner l’usine de transformation. Approché par les agrégateurs de manioc de la NSCPA, pour jouer le rôle d’entreprise, le PAEIJ-SP a dit « Oui » à leur requête et a envoyé une équipe le 2 juillet 2021 à la rencontre du DG de la NSCPA, les agrégateurs de manioc et des responsables de la COOPEC ILEMA à Atakpamé, pour échanger sur les objectifs de la mission.

La mission a donc permis de de faire le suivi des dossiers de financements des agrégateurs de la NSCPA et de discuter des conditions de financement pour assurer un décaissement dans un bref délai.

Au terme des échanges, une feuille de route a été conçue pour un meilleur suivi des financements à accorder sur la CVA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *