TOGO : VERS LA CRÉATION DE DEUX CLUSTERS AGRO-INDUSTRIELS DANS LES SAVANES

iot-agro-salternativa-metricas-climaticas-plagas
Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp

(24hinfo)-L’Unité de gestion du projet d’Appui à l’Employabilité et à l’Insertion des Jeunes dans les Secteurs Porteurs (PAEIJ-SP)  a organisé du 22 au 23 mai à Dapaong (660 Km de Lomé, Nord Togo) un atelier   sur l’analyse de la chaîne de valeur   à partir de la cartographie des acteurs et des systèmes de marchés autour des coopératives Gouonindo  et Rvpbt.     Identifiées comme   entreprises structurantes potentielles suite à leurs manifestations d’intérêts et aux audits réalisés par l’Unité de gestion du projet,  les deux coopératives  vont   développer  les  chaînes  de valeur promues  notamment les petits ruminants et volailles sur pied en lien avec de petites entreprises de transformation.

Elles  vont ainsi servir au développement de cluster agro-industriels au regard des potentialités de développement des activités d’élevage et de collecte des volailles et petits ruminants dans les préfectures de Tône et de Cinkassé en particulier et dans toute la région des savanes en général qu’elles offrent.

RVPBT , une coopérative de revendeurs de petits ruminants et volailles à Dapaong  et GOUONINDO une coopératives d’éleveurs de petits ruminants et de volailles à Cinkassé  vont jouer  le rôle de «locomotive ou de moteur» dans le cluster agro-industriel à développer dans la zone afin de favoriser son propre développement et le développement et   la création d’emplois dans les divers maillons comme la  production,  la commercialisation, la  transformation, la  distribution de produits finis au profit des jeunes.

Ainsi, l’atelier organisé par le PAIEJ-SP a permis à tous les acteurs 25 au total composés des promoteurs des coopératives,  des grossistes, des représentants des  institutions de micro-finances, des vétérinaires et des agents de l’ICAT  de  comprendre la gouvernance de la chaîne à travers son organisation, de réaliser les analyses des Forces, Faiblesses, opportunités et Menaces (FFOM) des SCOOPS  GOUONINDO et RVPBT et des chaînes de valeurs et de pouvoir relever et évaluer les possibilités d’emplois nouveaux pour les jeunes dans les différents maillons y compris dans les maillons manquants (primo-entreprises).

Egalement, à l’issue de cette étape, les  coopératives  GOUONINDO et RVPBT sont  capables de conduire  désormais le processus de développement des chaînes de valeurs et de clusters agro-industriels d’une part, de développer un plan d’appui organisationnel et institutionnel et un plan d’affaires conséquent pour la consolidation des SCOOPS d’autre part.

‘Les possibilités d’entreprises jeunes seront également identifiées et quantifiées et serviront de base pour l’élaboration des profils ou fiches techniques pour les primo-entreprises’, souligne l’équipe de gestion du  projet.

Initié   par le gouvernement  et exécuté par le ministère du développement à la base,  de la jeunesse et de l’emploi des jeunes,  le PAEIJ-SP vise  à  réduire le taux de chômage des jeunes à l’horizon 2020 au Togo.  Ce projet basé sur l’approche chaîne de valeur agricole et le développement de clusters agro-industriels offre des opportunités d’emplois aux jeunes dans les maillons des chaînes de valeur.

Charles Djade,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *